Sortie Adultes et Seniors

  • 17 décembre 2019 13 h 30 min
Démarre dans:

Visite guidée d’un atelier de passementerie et d’un atelier de tissage

Découvrez les ficelles du tissage !

Au cœur de la Croix-Rousse, l’association Soierie Vivante vous invite à pousser la porte des derniers ateliers-logis de canuts. En effet, toute une partie de la production était faite à domicile, jusqu’à la fin du 20ème siècle. Sur le trajet de l’atelier de passementerie à l’atelier de tissage, vous pourrez admirer les immeubles canuts. Au fil d’une visite commentée, regardez les métiers à tisser actionnés pour vous, comprenez les ficelles du tissage et le génie de l’invention de Jacquard…


L’atelier municipal de passementerie

L’atelier municipal de passementerie est l’ancien atelier-appartement de Madame Letourneau (l’un des derniers véritables ateliers-maison de canuts de la Croix-Rousse). Soierie Vivante présente les imposants métiers de passementerie, en noyer ouvragé, présents dans l’atelier depuis plus d’un siècle.

Deux métiers sont d’origine (madame Letourneau a notamment réalisé des galons pour l’armée sur ces métiers), le troisième, nouveau venu, est un métier qui a réalisé des images tissées. Fabriqué à la Croix Rousse à la fin du XIXème siècle, il a été utilisé dans la Loire par monsieur Dumas, passementier.

L’atelier comporte également un métier de passementerie exceptionnel, datant des années 1750, et pouvant réaliser un ruban à l’aide de nombreuses marches. Une machine à tresses complète la collection de machines.

Durant la visite, regardez les métiers actionnés devant vous, comprenez les ficelles du tissage et le génie de l’invention de Jacquard.


le bistanclac de Soierie Vivante

L’atelier municipal de tissage

Créé au 19ème siècle, l’atelier présente un grand intérêt historique car il est le dernier atelier familial de tissage de la Croix-Rousse.

Son architecture intérieure intacte est représentative de celle de la dizaine de milliers d’ateliers familiaux qui occupaient la Croix Rousse au 19ème siècle.
Les 65 m² de ce lieu de production et de vie comprennent à la fois un espace dédié à la vie de famille, avec une cuisine et une sous-pente (chambre à coucher en mezzanine, située au-dessus de la cuisine), et aussi l’atelier, avec ses métiers à tisser et une canetière électrique.

Sur inscription, tarif 6 euros

Rendez-vous à 13h30 au Centre Social

 

 

Partagez-le sur